Les Meules Bleues à nouveau sur les starting blocks le 1er juin !

Les Meules Bleues à nouveau sur les starting blocks le 1er juin !

Tout a commencé l’an dernier, à l’initiative d’un dirigeant du département, Frédéric Anfray, à la tête du groupe AGP (Cergy-Pontoise). Avec l’appui de Virginie Paviot, présidente du Club ACE, il a été l’instigateur des Meules Bleues dans le Val d’Oise. Cette course rétro et décalée en mobylette, née en Vendée sous l’impulsion de Philippe Maindron, devrait réunir une cinquantaine de chefs d’entreprise du département le 1er juin prochain pour un périple « A la rencontre des peintres impressionnistes ». Pour toutes les entreprises intéressées par cette manifestation, une réunion d’information est organisée le mercredi 18 avril à 18h à l’Olivarius.

Pour la seconde fois, les dirigeants et leurs collaborateurs se préparent à vivre une journée exceptionnelle, un casque rose vissé sur la tête, une cape bleue flottant dans le dos, pour sillonner les routes du Val d’Oise à vive allure, le temps d’un parcours de 60 kms (dont une partie sur l’agglomération et une seconde partie dans la campagne vexinoise).

Ils étaient une trentaine de pionniers l’an dernier à prendre le départ chez Yamaha Motors France, pour un périple cergypontain, sous un soleil radieux soutenus par de nombreuses organisations professionnelles. L’événement a été un beau succès, le convoi applaudi et chaleureusement accueilli tout au long des différentes étapes du parcours, dans la bonne humeur et l’étonnement.

La CPME, la FFB, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers ou encore BNI Hermes… ont répondu favorablement à l’appel de cette seconde édition pour une mobilisation optimale.

Le départ sera donné au Pitch au Putt de Saint-Ouen l’Aumône. Le convoi traversera Pontoise, Cergy, Neuville, Jouy-le-Moutier (halte au Théâtre Saint-Vincent), Osny (halte au musée des Pompiers à Grouchy), Ennery, Hérouville, Labbeville (arrêt à la Ferme), Nesles la Vallée, Valmondois, Butry (visite du Musée des tramways à vapeur), Mériel, Méry-sur-Oise, Auvers-sur-Oise (château). Le midi, une grande tablée avec des spécialités locales sera dressée au Pitch and Putt et le soir, un pot avec concert de clôture sera donné.

Les Meules bleues permettent de vivre une expérience conviviale, drôle et unique, de renforcer les relations avec les collaborateurs, de se rencontrer entre salariés, chefs d’entreprises de TPE – PME ou de grands groupes, mais aussi des collectivités. Cet événement anti-morosité est aussi l’occasion de sortir la tête du quotidien, de montrer au grand public que les patrons sont dynamiques, engagés, mobilisés pour vaincre la crise, et bien décidés à ne pas se prendre au sérieux le temps d’une journée.

L’objectif est de rassembler en 2018 au moins 50 mobylettes (inscription avant le 14 mai). Les Meules bleues, mobylettes emblématiques des années 60 / 70, sont attendus en force, mais l’événement est aussi ouvert aux autres motos et mobylettes, exception faite des solex. Bon à savoir : il est possible de louer une mobylette pour ceux qui n’en possèdent pas grâce à une plateforme de location en ligne proposée sur le site des meules bleues www.meulesbleues.fr

Contact : Virginie Paviot – vpaviot@mfpromotion.fr – Tél. : 01 34 25 97 08

L’extension des 3 Fontaines est en marche 

L’extension des 3 Fontaines est en marche 

Vendredi 6 avril, la première pierre de l’extension du centre commercial, né en 1972, a été posée, officialisant le lancement d’un chantier de trente mois. Le coût du projet est supporté intégralement par Hammerson. Ces investissements aboutiront à une nouvelle offre : suite à l’extension, Les 3 Fontaines proposeront plus de 200 boutiques, un pôle Restauration comptant 14 restaurants ouverts 7 jours/7 et 700 places de stationnement supplémentaires prévues.

Le feuilleton touche à sa fin. Harponné par la concurrence, Les 3 Fontaines avait fait l’objet en 2006 d’un premier projet de rénovation-extension qui n’avait pas abouti. C’est en 2015, qu’une grande opération de rénovation est finalement décidée : 20 millions, du sol au plafond. Après douze mois de travaux, les transformations sont bien visibles : de nouveaux espaces de repos, dont certains végétalisés, un espace dédié aux enfants, une fontaine digitale.

Il y a quelques mois, les derniers freins qui empêchaient son extension ont enfin été levés. Depuis des années, des obstacles de taille avaient ralenti ce projet porté par Hammerson, propriétaire de la plus grande partie du centre commercial, excepté du bâtiment Cergy 3 attenant au centre, qui échappait à son emprise et appartenait jusqu’ici à un privé.

Après beaucoup de recours et de démarches, la cession des parts a été actée il y a quelques semaines et les discussions ont finalement abouti. La vente définitive a été signée : Hammerson a racheté les 11 000 m2 de Cergy 3 pour un montant de 81 millions € et a désormais les mains libres pour mener à bien l’extension des 3F.

Que la fête commence !

Ce programme d’extension, dont la première pierre a été posée le 6 avril, vise à mieux répondre aux attentes des clients. L’ambition du projet est de renforcer la position du centre commercial comme destination shopping incontournable pour le Val d’Oise, en attirant notamment de nouvelles enseignes sur un territoire en pleine mutation.

Le montant des travaux de l’extension se monte à 250 millions d’€ HT. La livraison globale du projet est prévue pour le 1er semestre 2021. Les travaux se dérouleront en deux phases afin de garantir des bonnes conditions d’exploitation et d’ouverture des 3 fontaines : une première phase dédiée à la création du pôle restauration (treize mois) et une seconde phase centrée sur la création des nouvelles cellules commerciales (dix-neuf mois).

 

Pierre Kuchly devient le nouveau président de la CCI 95

Pierre Kuchly devient le nouveau président de la CCI 95

Pierre Kuchly, Président de la société Era-Sib, a été élu hier soir Président de la Chambre de commerce et d’industrie départementale du Val-d’Oise. Il succède à Frédéric Vernhes. Pierre Kuchly présidait depuis trois ans la CPME 95. Le nouveau président a réaffirmé sa volonté de renforcer le rôle de la chambre : « #maCCIsertàca, plus qu’un slogan, ce sera un véritable objectif de mandat !, a-t-il affirmé avant de saluer tout particulièrement son prédecesseur, qui a oeuvré depuis son arrivée à la chambre pour valoriser l’institution et fédérer l’ensemble des acteurs.

Pierre Kuchly a découvert la chambre de commerce « il y a 19 ans et 50 semaines » et s’est attaché au fil du temps à cette maison. « Je suis donc ravi de prendre aujourd’hui la suite de Frédéric et tiens à remercier les élus de la CCI qui m’ont fait confiance. Je vais m’attacher à poursuivre la tâche entamée sous l’impulsion de Frédéric et de son prédécesseur (Gilbert Tchivitdji)  grâce auxquels la CCI 95 a su se distinguer par son action et son dynamisme. »

Le nouveau président a fixé trois priorités :

•        1° priorité : mieux faire savoir ce qu’on fait à la CCI et être encore plus proche des entreprises du territoire ceci notamment grâce à une meilleure connaissance et communication entre élus d’une part et entre élus et collaborateurs d’autre part, accentuer le rôle des Elus sur le territoire pour être encore plus proche des entreprises et des acteurs économiques locaux mais aussi d’informer encore plus sur la richesse de nos actions,

•        2° priorité : remettre la CCI au centre du village en accentuant le collectif #madein95, en allant plus loin dans la coordination des actions (salons et rencontres, communication, etc…); animer les réseaux et coordonner l’action départementale avec nos partenaires historiques telles les organisations patronales (CPME et MEDEF) mais aussi CMA95, FFB95, la Chambre d’Agriculture, etc … Continuer d’affirmer notre place au sein de la région Ile de France, développer les coopérations avec les CCI voisines, etc…

•        3° priorité : l’innovation et l’efficacité des services aux entreprises. La CCI ne sert que par les services qu’elle rend aux entreprises, il nous faut améliorer encore l’efficacité de ces services, aider nos entreprises en redoublant d’ingéniosité à mieux tirer leur épingle du jeu, notamment grâce à l’innovation, et aussi de permettre au 95 de prendre enfin sa part dans les grands projets….

« Pour mener à bien tout cela, il va nous falloir redoubler d’ingéniosité et d’idées pour permettre aux entreprises de tirer leur épingle du jeu. Il nous faudra être utiles, efficaces et mesurer systématiquement l’impact de ce qui est mené par rapport à nos objectifs. »

Pierre Kuchly s’est adressé personnellement à Frédéric Vernhes : « Pour te succéder, la marche est plus que haute, c’est un défi comparable aux falaises d’Etretat… tu es la statue du commandeur qui a tracé la voie, nous allons essayer de la suivre, tous ensemble et d’ailleurs avec toi. »

La société gonessienne ETAT 9 RDF passe sous le giron d’Hydrotech

La société gonessienne ETAT 9 RDF passe sous le giron d’Hydrotech

Hydrotech a fait l’acquiistion de la société  ÉTAT 9 RDF (Gonesse), société spécialisée en recherche de fuites d’eau, et se renforce ainsi sur le premier marché en France. Le leader de la recherche non destructive de fuites d’eau en Auvergne/Rhône-Alpes renforce ainsi son expertise en Île-de-France sur le marché le plus important du territoire national. Fort de ce rapprochement, les deux entreprises pourront mutualiser leur savoir-faire en ingénierie et diagnostic au service de la résolution de sinistres. Le groupe a l’ambition de poursuivre son développement dans la conquête de nouveaux marchés en région.

« Nous sommes ravis de cette opération de croissance externe, a souligné Pierre Blanchard, président et fondateur d’Hydrotech. État 9 RDF est un expert, tout comme nous, en recherche non destructive de fuites d’eau pouvant intervenir sur tous types de recherches liées à des infiltrations, des moisissures ou des surconsommations d’eau. Nous faisons aujourd’hui l’acquisition d‘une société solide, dotée d’une culture d’entreprise commune avec des protocoles d’intervention très similaires.»

Grâce à ce rapprochement, le leader indépendant de la recherche non destructive de fuites d’eau en Auvergne/Rhône-Alpes portera son chiffre d’affaires à 2,6 millions d’euros une fois l’activité rachetée. Hydrotech consolide par ce biais son offre innovante auprès des particuliers et des professionnels au sein d’un réseau d’agences et de franchises. Le réseau fédère désormais 15 agences en France et étoffe son équipe de nouveaux techniciens tout aussi qualifiés.

Le Groupe Pommier cède son activité Dock Equipment à Forankra

Le Groupe Pommier cède son activité Dock Equipment à Forankra

POMMIER et FORANKRA ont annoncé un accord sur la cession de l’activité DOCK EQUIPMENT de POMMIER, qui conçoit, fabrique et commercialise des équipements de protection et de sécurité pour les quais et infrastructures. Dans le prolongement du recentrage stratégique de POMMIER, dont le siège est installé à Saint-Ouen l’Aumône, cette cession s’inscrit dans la démarche stratégique opérée par le groupe depuis fin 2017. Pommier entend se reconcentrer sur son offre propre en attelages, protections, fixations, ouvrants et éclairages, ainsi que la distribution d’accessoires complémentaires pour la carrosserie. Cette offre dédiée aux carrossiers industriels, aux constructeurs de véhicules et aux constructeurs de véhicules pour l’univers de la défense.

Présent sur le marché des véhicules industriels depuis 1945, POMMIER est aujourd’hui un leader, reconnu comme spécialiste dans son métier d’équipementier et d’accessoiriste pour la carrosserie industrielle. Son offre s’étend sur 7 univers produits : les attelages, les protections, les fixations, les ouvrants et les éclairages, conçus et fabriqués par ses soins, auxquels viennent s’ajouter des accessoires sous-châssis et des compléments de carrosserie, choisis auprès de fournisseurs de renom.

Il œuvre à apporter au monde du transport une vraie valeur ajoutée dans l’usage des véhicules industriels en offrant toujours plus de confort, de sécurité et de rendement lors de l’utilisation de ses produits. La marque est reconnue pour la qualité et la fiabilité de ses produits, portées par des investissements significatifs en R&D qui ont conduit au dépôt de plus 70 brevets. Le groupe compte 4 usines réparties sur les sites de Dives-sur-Mer, Neufmanil, Izeron en France et Reggio Emilia en Italie.

Les produits de DOCK EQUIPMENT, dont les fameux BUTDOCK viendront donc compléter l’offre de FORANKRA, déjà présent sur ce marché au travers de sa division « Manutention et sécurisation de quais ». Ce développement permettra aussi à Forankra avec son bureau d’études de renforcer son service dédié aux installateurs et intervenants en sécurisation des opérations de transfert de charge Quai/Véhicule. ACK FORANKRA (Groupe Axel Johnson International, groupe industriel suédois privé composé de plus de 90 entreprises dans 25 pays, dont les ventes annuelles s’élèvent à 750 millions d’euros) propose des produits et des solutions personnalisées dans les domaines du transfert de charge avec des équipement de quai, de l’arrimage, du levage, et des matériels d’optimisation de volumes, aux acteurs intervenant tout au long de la chaîne logistique.

 

 

Le prélèvement de l’impôt à la source, c’est demain !

La CCI Val d’Oise organise une réunion d’information, le 10 avril. Au 1er janvier 2019, les entreprises devront avoir mis en œuvre les modalités de déclaration et de reversement des prélèvements opérés sur les rémunérations versées à leurs salariés. Afin de préparer et anticiper le prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu, la CCI du Val-d’Oise organise en collaboration avec la Direction Départementale des Finances Publiques du Val-d’Oise, une réunion d’information à destination des dirigeants d’entreprise et responsables RH. 

Cette réunion se déroulera le mardi 10 avril, de 8h30 à 10h30, dans les locaux de la CCI, à Cergy (35 boulevard du Port), avec, au programme : les objectifs et principes de la réforme ; les modalités pratiques, le calendrier, questions/réponses. Intervenante : Barbara GUEGAN, Inspectrice Principale de la Direction Départementale des Finances Publiques du Val-d’Oise.

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est fixée au 1er janvier 2019. Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu vise à adapter le recouvrement de l’impôt au titre d’une année à la situation réelle de l’usager (revenus, événements de vie) au titre de cette même année, sans en modifier les règles de calcul. Il a pour objectif de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt sur ces revenus.

Contact : CCI Val-d’Oise : 0820 012 112 (0,12 € TTC / mn) ou rh95@cci-paris-idf.fr ou : https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/cci95/pas