pub-cergy-pontoise-web

Les voeux de la CPME 95 se sont déroulés le vendredi 12 janvier au Comfort Hotel d’Eragny en présence de plus de 250 personnes. Une rencontre dynamique et chaleureuse, à l’image de l’association qui a vu le nombre de ses adhérents augmenter de plus de 20% en 2017 sous la présidence de Pierre Kuchly. Celui-ci achèvera son mandat en mars prochain et a souhaité laissé la place à un nouveau président, élu lors de la prochaine AG.

Pierre Kuchly est revenu sur l’année 2017, dans un contexte économique positif (« ce n’est pas aussi tranchant et dynamique qu’on veut bien nous le dire mais globalement l’économie repart »). Il a rappelé que la CPME, organisation patronale et non pas parti politique, a pleinement joué son rôle, au moment des élections, au niveau national comme départemental en recevant et en échangeant d’abord avec les candidats aux primaires de la droite comme de la gauche puis avec les candidats à l’élection…

Le président s’est félicité des réformes engagées depuis : « Je suis ravi de pouvoir dire que les 89 propositions qui ont été faites par la CPME dans le cadre de la campagne ont été, pour beaucoup, entendues. Beaucoup des choses qui ont été faites vont dans le bon sens et notamment la réforme du code du travail, même si tout n’est pas parfait, va, et c’est une 1ere depuis bien longtemps, aussi dans le sens demandé par les entreprises. » Afin que le dialogue avec les parlementaires et l’organisation se poursuive et se développe, la CPME prévoit en 2018 de remettre en place l’opération 1PME/1parlementaire. Déjà, les échanges avec certains parlementaires sont fructueux : début janvier, le député Aurélien Taché est venu échanger avec les entreprises  au sujet du nouveau dispositif des emplois francs, une rencontre qui a suscité beaucoup d’échanges et de questions.

Quelques bémols cependant : le président a regretté que les PME ne soient pas toujours écoutées et qu’elles restent opposées à certaines décisions « notamment lorsque nous pensons qu’elles sont mauvaises pour le dialogue social dans les PME (comme par exemple le prélèvement à la source et la dénonciation des infractions routières par nos salariés). » Du chemin reste à faire… ce sera le cheval de bataille du futur président. 2018 s’annonce sous le signe du changement, avec l’arrivée d’un nouveau dirigeant à la tête de l’organisation, qui sera élu le 15 mars prochain lors de l’AG. Pierre Kuchly, qui prendra d’autres responsabilités dans une autre maison, a invité l’ensemble des adhérents à soutenir son successeur et à l’aider dans la prise de ses nouvelles fonctions. Du changement également en interne avec le départ d’Alexis Daubail, qui quittera ses fonctions après 13 années passées à la CPME 95, en mars prochain et impliquera la mise en place d’une nouvelle organisation dans les semaines à venir.

En 2018, la CPME 95 poursuivra son développement et continuera sur sa lancée pour être le plus représentatif possible, défendre les chefs d’entreprises, les entreprises et même les salariés. Rendez-vous est également donné le 20 mars prochain à l’occasion du salon Effervescence à Cormeilles en Parisis .

#cpme95 #madein95