pub-cergy-pontoise-web

Après plusieurs mois de recherche de diversification stratégique dans le secteur aéronautique, Hiolle Industries vient d’acquérir deux sociétés complétant les savoir-faire électrotechniques ferroviaires du groupe. Une des deux sociétés, Le Câblage Français (LCF), est basée à Osny. Manuel Valls, alors premier ministre, avait visité en juin 2015 la PMI valdoisienne l’an dernier, qui avait bénéficié des mesures « Tout Pour l’Emploi » en faveur de l’activité et l’emploi dans les TPE et PME (voir photo). 

Il y a un an, le groupe familial Hiolle Industries, spécialisée dans les services à l’industrie et la protection de l’environnement, avait anticipé le trou d’air de la filière ferroviaire, qui représentait alors 65% de son activité, avec l’arrêt de certains gros programmes. Il avait alors décidé de se diversifier dans l’aérien, et de s’ouvrir à l’export. Pour mettre en oeuvre cette nouvelle ligne stratégique, le groupe, basé à Prouvy (59), a signé deux croissances externes stratégiques en faisant l’acquisition de 100 % du capital de la société LCF (Le Câblage Français). Equipementier et sous-traitant, LCF, avec 47 salariés et un chiffre d’affaires de 5,8 millions d’euros en 2016, développe ses activités en ateliers et sur sites clients, dans la conception et la fabrication de matériels électriques aéronautiques civiles et militaires mais aussi dans le câblage électrique pour le sport automobile. Créé en 1970, LCF travaille pour des grands comptes tels que Dassault ou Renault (câblage de haute technicité pour la formule 1 par exemple). La PME, également implantée à Istres depuis 2000 pour se rapprocher de ses donneurs d’ordre, avait du fermer en 2015 un site employant une quinzaine de personnes basé à Mérignac, dans un contexte économique un peu compliqué.

Hiolles Industries s’est également positionné sur l’acquisition de la société OCAM (Ouest Câblage Aéronautique et Marine) qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 2.2 millions d’euros. L’enveloppe globale d’investissement sur trois ans pour ces deux sociétés s’élève à 4 millions d’euros. Le groupe qui emploie désormais 750 salariés, table sur un chiffre d’affaires stable en 2017, (il se montait à 74 millions d’euros en 2016). « Notre objectif est d’atteindre un volume d’activité de 15% de notre CA consolidé dans le secteur aéronautique », indique Véronique Hiolle, présidente du directoire. La dirigeante évoque également « des synergies rapides qui seront rendues possibles grâce à un atelier de câblage dont dispose le groupe au Maroc, en cours de certification pour le secteur aéronautique » afin d’aller chercher des marchés à bas prix sur lesquels LCF ou Ocam ne pouvaient pas se positionner jusqu’alors.

Hiolle Industries : 03 27 47 50 00 – www.hiolle-industries.com / LCF : 01 34 25 87 09 – www.lecablagefrancais.com