pub-cergy-pontoise-web

« Millau…sans bornes » est un projet sportif et caritatif initié par Julien Bigorne, premier coureur français (et journaliste à la Gazette du Val d’Oise, pour l’Echo Régional le Pontoise mag’) à finir – en l’espace d’un an – les six marathons Majors, en partenariat avec le Rotary Club de Pontoise. Le but est de récolter des fonds destinés au Centre Hospitalier René-Dubos de Pontoise pour financer l’opération « Des couleurs à l’hôpital ». Ce nouveau projet représente à la fois un défi sportif, car il faudra arriver au bout de la course à pied sur route la plus difficile de France (les 100 km de Millau), et un message fort autour du handicap et de la solidarité.

Engagé pour des causes caritatives, Julien Bigorne tentera, le 30 septembre 2017, de courir les 100 km de Millau en ayant accompagné durant 15 km Solène Saché, jeune championne handisport âgée de 14 ans.  A 35 ans, ce beauchampois journaliste a rencontré Pauline Amoudry à l’occasion d’un reportage. Pauline est chargée de mécénat au centre hospitalier René Dubos et également membre du Club ACE. Cet entretien lui a donné l’idée d’une partie de l’opération « Millau… sans bornes ».

Pour Solène, l’objectif est de devenir la plus jeune athlète paraplégique à finir le marathon de Millau inclus dans les 100 km. Aux côtés de Julien Bigorne, Angéline Berva, multi-sportive, finaliste de trois championnats de France (équitation, kickboxing et culturisme) et Grégory Saché (père de Solène et coureur expérimenté originaire d’Us) se relaieront durant 42,195 km pour accompagner la jeune fille.

Enfin, Jérôme de CLAIRVAL, assureur pontoisien, membre du Rotary Club de Pontoise (et du club ACE), pilote  d’avion de tourisme depuis 25 ans, sera l’accompagnateur vélo de Julien Bigorne sur les 100 km. Jérôme est membre et représentant du Rotary Club de Pontoise et très engagé dans la vie de la cité. En fonction du nombre de kilomètres parcourus par ces cinq sportifs, particuliers, associations et entreprises pourront verser prochainement des dons sur le site Internet de l’Hôpital de Pontoise.

Le Rotary Club de Pontoise et Julien Bigorne ont souhaité que les sommes récoltées servent à financer l’opération « Des couleurs à l’hôpital » pour humaniser l’environnement hospitalier et créer, à travers l’art, des liens entre patients, usagers et professionnels. L’hospitalisation et la maladie renvoient souvent une image anxiogène du monde de l’hôpital : l’idée de créer une fresque extérieure a donc fait sens pour permettre de modifier cela et d’apporter couleurs et chaleur au sein de l’établissement pour le mieux-être de tous, patients, visiteurs, soignants.Ce projet incite à l’évasion pour atténuer l’ennui et la morosité parfois liés à un séjour d’hospitalisation.
De nombreux projets d’interventions artistiques en milieu hospitalier ont prouvé leur faculté à améliorer le moral des patients et à faciliter la relation avec les soignants, favorisant ainsi la guérison et le séjour d’hospitalisation.

Particuliers, associations et entreprises sont invités à soutenir financièrement les défis, en fonction du nombre de km parcourus. Un barème 1 euro par km pour les entreprises (345 euros au total) est proposé. Ce barème peut passer à un centime du km pour les particuliers (34,5 au total). Les donations s’adaptent à tous les profils : 10, 20, 50 ou 100 euros…

Contact Pauline Amoudry – Tél : 01 30 75 50 18 – http://www.mecenat-ch-pontoise.fr