pub-cergy-pontoise-web

L’entreprise Semperit a annoncé la fermeture de son usine d’Argenteuil. Cette multinationale autrichienne qui emploie 7 000 personnes dans le monde, fabrique des tapis roulants en caoutchouc pour convoyer les produits extraits de l’industrie minière. Elle compte des sites en Pologne, en Chine, en Inde et en France, à Argenteuil. La fermeture de ce dernier site aurait pour conséquence le licenciement des 88 salariés.

Les salariés ont organisé sur le site plusieurs rassemblements de mobilisation pour montrer leur opposition à la liquidation de leur usine, et à cette perspective de suppression d’emplois. Spécialisée dans la fabrication de bandes transporteuses (tapis roulants pour les mines, charbon, cuivre, ciment, sable), Sempertrans France Belting Technology (SFBT), filiale du Groupe Semperit, a annoncé l’arrêt des activités de fabrication à Argenteuil, évoquant des difficultés économiques et le besoin de «rationaliser» son outil industriel pour faire face à la «concurrence accrue de ces dernières années».

Toute l’activité du site sera délocalisée en Pologne où le groupe possède une usine depuis les années 1990. Certains salariés reconnaissent que depuis une dizaine d’années, de nombreux départs n’ont pas été remplacés et certaines commandes sont parties pour l’Inde ou la Pologne. Le directeur général du groupe, Antoine Changeur, assure que des «solutions d’accompagnement adaptées pour tous les salariés concernés», et qu’une procédure pour trouver un repreneur pour le site va être engagée. Alors que le site de 3M à Beauchamp a annoncé sa fermeture, et que les inquiétudes grandissent du côté de Dassault-Aviation, c’est une mauvaise nouvelle de plus qui frappe l’économie locale.