pub-cergy-pontoise-web

La circulation sur le viaduc de Gennevilliers a rouvert partiellement sur deux voies dès samedi, mais les difficultés vont se poursuivre sur l’A15 pendant encore plusieurs semaines. La fin des travaux étant prévue le 19 juin.

Fermée durant quatre jours à la suite de l’écroulement d’un mur de soutènement mardi 15 mai, la circulation sur le viaduc de Gennevilliers dans le sens province-Paris a repris depuis le 19 mai au matin, mais seulement sur les deux voies de gauche, à une vitesse limitée à 70 km/h. Cette situation va durer le temps des travaux de réparation, prévus jusqu’au 19 juin, précise la préfecture du Val-d’Oise.

La direction des routes d’Ile de France, la Dirif, a expliqué, dans un communiqué, l’étendue des travaux à réaliser : « Il sera nécessaire de procéder d’abord au démontage des éléments de structure existant au-dessus du mur (corniche, panneau anti-bruit, …), de définir le choix de la technique de réparation la plus sûre et adaptée au contexte du site contraint et à la circulation importante sur l’A15, de faire réaliser et vérifier les calculs de dimensionnement de structure, puis de lancer les travaux prévus qui nécessiteront des phases techniques et d’exploitation sous circulation relativement complexes ». La galère n’est pas terminée pour les usagers quotidiens de l’A15…

En effet, le résultat des essais et analyses réalisés sur l’ouvrage endommagé sont satisfaisants et permettent de garantir une circulation des usagers en sécurité sur les deux voies les plus éloignées du mur de soutènement. Il est toutefois nécessaire de protéger la partie de chaussée à proximité de ce mur par la mise en place de dispositifs de sécurité et de signalisation qui commenceront à être installés dès ce jour vendredi 18 mai.

Ainsi, la circulation sur l’autoroute A15, en direction de Paris, et en traversée de Seine sera rétablie sur 2 voies dès samedi matin. Pour des raisons de sécurité, la vitesse sera limitée à 70 km/h sur la section de l’A15 concernés par la réduction à deux voies. Ainsi, Malgré cette réouverture partielle (2 voies sur les 4 habituelles), la circulation sur l’A15 en direction de Paris restera difficile pendant toute cette période. Les automobilistes du nord du Val d’Oise qui se dirigent vers Paris sont donc invités à privilégier la Francilienne aux heures de circulation les plus chargées, en particulier le matin. Les usagers en provenance du Nord de la France par l’autoroute A16 continueront à être orientés vers l’autoroute A1 pour rejoindre l’agglomération parisienne.