pub-cergy-pontoise-web

Une partie d’un mur de soutènement soutenant la chaussée de l’autoroute A15 sur le territoire de la commune Argenteuil, s’est effondré mardi 15 mai après-midi. Ce mur, construit en 1974, porte les voies de circulation de l’A15 en direction de Paris. Pour des raisons de sécurité, en accord avec les autorités préfectorales, la circulation en direction de Paris a été totalement interrompue sur ce viaduc. Quelles sont les évolutions à prévoir dans les prochains jours ?

Afin de définir les mesures immédiates à mettre en œuvre et les procédés techniques qui permettraient une réouverture au moins partielle de ce viaduc, il a été fait appel le jour même aux spécialistes ouvrages d’art et géotechnique de la Direction des Routes d’Île-de- France (DiRIF) et du Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA).

Après examen de la situation et échanges techniques avec les entreprises de travaux, il a été décidé d’intervenir sur site dès le 17 mai pour d’une part préserver le remblai sous l’ouvrage d’éventuelles intempéries qui pourraient aggraver la situation, en modifiant l’écoulement des eaux des dispositifs d’assainissement pluvial, et d’autre part d’effectuer une inspection visuelle et un prélèvement de matériaux (quelques armatures métalliques) sur ce remblai, pour analyses en laboratoire, en ouvrant la chaussée au-dessus des voies rapides de la route (voies de gauche).

Ces analyses permettront de déterminer si une partie de la chaussée peut être ré-ouverte à la circulation en toute sécurité pour les usagers. Le résultat de ces analyses et essais sur armatures devrait être disponible vendredi ou samedi. Si les résultats sont satisfaisants, alors, une réouverture partielle à la circulation en direction de Paris sera possible au cours du week-end, après mise en place des mesures d’exploitation et de sécurité indispensables.

Si l’inspection et les essais ne sont pas concluants, et dans l’attente de travaux plus lourds de réparation, en accord avec les autorités préfectorales et en concertation avec le département du Val-d’Oise, il sera alors procédé à la mise en double sens de circulation du viaduc actuellement ouvert à la circulation dans le sens Paris-Province en réaffectant une ou plusieurs voies de ce viaduc.

Ainsi, la circulation sur l’autoroute A15, en direction de Paris, et en traversée de Seine sera partiellement rétablie dès ce week-end. Les modalités de réparation et de remise en état complet du mur de soutènement, permettant une reprise normale de la circula on, sont en cours de dé ni on par les ingénieurs de la DIRIF et du CEREMA qui sont mobilisés sur ce e priorité de remise en circulation de l’A15, mais les études et travaux nécessaires prendront probablement plusieurs semaines.