Les 3h du GARAC donnent rendez-vous aux amateurs de voitures anciennes

Les 3h du GARAC donnent rendez-vous aux amateurs de voitures anciennes

La 5e édition des « 3 HEURES DU GARAC » aura lieu le Samedi 25 Mai 2019 de 9h à 12h. Cette matinée réunit chaque année toujours plus de visiteurs et de voitures. En 2018, plus de 1 100 visiteurs se sont pressés pour découvrir les 250 véhicules exposés. Seule règle pour le rassemblement des « 3 heures du GARAC » : la passion des véhicules historiques et d’exception.

Élèves et apprentis du GARAC, professeurs, entreprises partenaires de l’école, nombreux anciens élèves, clubs de collectionneurs se mélangent durant cette journée, créant une ambiance à la fois joyeuse et bienveillante. Parmi les 250 véhicules exposés l’an dernier : une Ford T 1923, une Brissonneau et Lotz de 1954, une Buick Invita 1960, une Mercury Cougar 1967 et aussi des Cadillac, Porsche, Maserati, Ford Mustang, Rolls, Jaguar, Renault, Citroën, et des youngtimers.

Chaque année, le parc des véhicules exposés se renouvelle à plus de 70 %, ce qui attire à la fois de nouveaux visiteurs et en fidélise d’autres. Un départ groupé permettra aux véhicules de parader dans les rues d’Argenteuil. Pour vous inscrire en tant qu’exposant ou visiteur, https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScKBoUfatyRT1LDsiF2TmGs65svm9nJR9fAGy0judbrwtxAYw/viewform

GARAC 3 boulevard Galliéni – 95100 ARGENTEUIL

Premiers contacts pour les entreprises de Frépillon

Premiers contacts pour les entreprises de Frépillon

Vendredi 17 mai, la Communauté d’agglomération Val Parisis organisait un buffet convivial sur la nouvelle zone d’activité de Frépillon, Les Epineaux, en présence des entreprises fraichement installées et de celles en cours d’implantation. Yannick Le Boedec, Maire de Cormeilles-en-Parisis et Président de la Communauté d’agglomération Val Parisis et Bernard Tailly, maire de Frépillon, assistaient à cette rencontre conviviale. L’objectif : créer du lien entre les acteurs économiques de la zone.

L’initiative, coordonnée par Laëtitia Arès, chargée de la commercialisation des locaux en zone d’activité au sein de la Communauté d’Agglomération Val Parisis, a réuni le temps d’un déjeuner les dirigeants d’entreprise de Frépillon pour leur permettre de se rencontrer, d’échanger, de mettre en place des synergies au fil du temps… Le traiteur Arometsaveurs, installé sur le parc, assurait le buffet. Pour divertir les participants et permettre des connexions plus faciles, des jeux en bois et un circuit de voitures géant avaient été installés pour l’occasion. L’hôpital de Pontoise, représenté par Pauline Amoudry, a présenté en quelques mots son 2e open de golf caritatif au bénéfice des patients de l’hôpital, qui se déroulera au golf de Domont.

Le parc des Epineaux prend forme et compte déjà 12 lots bâtis en exploitation. Six autres sont en cours de travaux et cinq, de préparation. L’ensemble des bâtiments se révèle d’une belle qualité architecturale, au coeur d’un parc paysager très agréable, au pied de la N184. Parmi les constructions attendues, un bâtiment de 17 000 m2 sortira bientôt de terre, et en 2020, plus de 60% des surfaces sont ainsi bâties, générant quelque 500 emplois.

« Le premier à avoir investi la zone est Daito Kasei, a précisé le maire. Ils étaient pionniers. Depuis, le développement du parc a bien avancé. Nous avions prévu une décennie pour remplir la zone : le défi sera tenu puisqu’en 2023, l’ensemble de la zone sera construit. »

https://www.valparisis.fr

 

L’emploi local favorisé autour de la ligne 17

L’emploi local favorisé autour de la ligne 17

La Société du Grand Paris et la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France signent une convention pour développer l’emploi local et l’insertion autour des chantiers de la ligne 17. 

Le 15 mai, à l’issue de la conférence de la ligne 17, Thierry Dallard, président de la Société du Grand Paris et Patrick Renaud, président de la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France ont signé une convention qui a pour but de favoriser l’emploi dans les territoires traversés par le Grand Paris Express.

Les travaux du Grand Paris Express sont générateurs de nombreux emplois, principalement dans les travaux publics. La signature de cette convention pour le développement de l’emploi vise à formaliser le partenariat entre la Société du Grand Paris et la Communauté d’agglomération pour que les recrutements liés à la réalisation de la ligne 17 puissent bénéficier aux habitants du territoire.

Sur l’ensemble des travaux de génie civil déjà engagés pour la réalisation des lignes 14, 15 Sud, 16 et 17, la Société du Grand Paris a en effet intégré des clauses de responsabilité sociale dans ses marchés.

Dans un premier temps, la communauté d’agglomération accompagnera les entreprises attributaires du lot 1 de la ligne 17 dans la mise en œuvre des clauses sociales, d’autres marchés sont à venir.
Elle coordonnera les acteurs locaux de l’emploi qui devront sensibiliser et mobiliser les publics sur les opportunités liées à ces chantiers, et mettre en place des actions de formation pour favoriser le recrutement au plus près des besoins des chantiers. La communauté d’agglomération valorisera également le tissu de TPE/PME locales, solidaires et classiques, pour favoriser leur accès à la sous- traitance.

La Société du Grand Paris soutiendra ces actions en versant une subvention annuelle de 60 000 euros à la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France.

Des retombées en emploi pour les franciliens 

Sur les marchés déjà notifiés des lignes 14 Sud, 15 Sud, 16 et 17, ce sont déjà plus de 2 millions d’heures d’insertion que les entreprises titulaires se sont engagées à réaliser.
A fin février 2019, sur l’ensemble des chantiers du Grand Paris Express, 911 personnes, dont 99 % de franciliens, ont été embauchées en insertion pour travailler sur les chantiers de génie civil (dont 690 sur la ligne 15 Sud, 76 sur la 14 Sud et 145 sur la ligne 16). 114 personnes ont pu bénéficier de dispositifs de formation afin de développer des compétences professionnelles adaptées aux chantiers.

Pour la Société du Grand Paris, il s’agit de la 11ème convention de partenariat signée à ce titre avec les territoires de la métropole et les communautés d’agglomération, déjà impactés par les chantiers du Grand Paris Express.

Les communes membres en 2019 sont : Arnouville, Bonneuil-en-France, Bouqueval, Chennevières-lès-Louvres, Claye-Souilly, Compans, Dammartin-en-Goële, Ecouen, Epiais-lès-Louvres, Fontenay-en-Parisis, Fosses, Garges- lès-Gonesse, Gonesse, Goussainville, Gressy, Juilly, Le Mesnil Amelot, Le Mesnil Aubry, Le Plessis-Gassot, Le Thillay, Longperrier, Louvres, Marly-la-Ville, Mauregard, Mitry-Mory, Moussy-le-Neuf, Moussy-le-Vieux, Othis, Puiseux-en-France, Roissy-en-France, Rouvres, Saint-Mard, Saint-Witz, Sarcelles, Survilliers, Thieux, Vaud’Herland, Vémars, Villeneuve-sous-Dammartin, Villeparisis, Villeron, Villiers-le-Bel. 

Greedy Garden fait germer un beau projet  

Greedy Garden fait germer un beau projet  

Rodolphe et Vincent ont créé Greedy Garden, un e-commerce de produits de jardins et de plantes spécialement à destination des rebords de fenêtres, balcons et terrasses. Il propose en plus une vraie dimension conseil et une valeur ajoutée, grâce à son service de visualisations gratuites des espaces aménagés. Le lancement du projet a reçu le soutien de Tudigo 95, plate-forme de financement participative et d’Initiative 95. La société est hébergée à la pépinière d’entreprise à Argenteuil, l’Ouvre Boite. 

Fini les allers et retours dans les magasins de bricolage puis à la jardinerie ! Tout est en ligne ! La motivation de Greedy Garden est de voir s’opérer  » l’Urban Green Révolution « , qui signifie : réinvestir les espaces extérieurs et les végétaliser. Le jardin urbain est un marché émergeant qui génère des problématiques nouvelles et spécifiques, propices à la mise en place de solutions innovantes.

Ce projet de e-commerce, qui a fait l’objet d’une campagne de financement sur Tudigo afin de créer les premiers stocks de marchandises, de faire connaître le projet dés son ouverture et de tester sa compatibilité avec le public, offre une gamme de produits de jardin couvrant l’ensemble des besoins des habitants des grandes villes.

La solution développée par Greddy Garden permet ensuite de créer virtuellement son balcon, grâce à une photo de l’espace à aménagé.

Une association complémentaire 

Rodolphe & Vincent se sont rencontrés à l’âge de 10 ans, aujourd’hui, ils en ont 27 ans. Rodolphe s’occupe des achats/ventes et du service client. Il a suivi une formation professionnelle de paysagiste et s’est rapidement tourné vers le monde de la vente. Vincent gère la conception et contenu du site.

Rodolphe est à l’origine de l’idée, elle lui vient d’un projet qui lui tient à cœur depuis longtemps : réinvestir les espaces extérieurs et les végétaliser. Depuis le début, Vincent suit le projet. L’envie commune de créer un projet environnemental urbain a pris le dessus et ils choisissent d’associer leurs savoirs et leurs idées pour donner vie à l’entreprise.

Greedy Garden, est donc le fruit d’une longue réflexion et traduit leur vision, en choisissant d’allier leurs connaissances en plantes et en aménagements extérieurs à un savoir-faire en conception assistée par ordinateur (CAO)

Ils vois racontent tout dans cette video :

[Vidéo] Rodolphe & Vincent – fondateurs de Greedy Garden – expliquent leur concept

L’opération « ouvre-Moi Ta Boîte ! » mobilisera à nouveau les entreprises en juin

L’opération « ouvre-Moi Ta Boîte ! » mobilisera à nouveau les entreprises en juin

Le 7 juin aura lieu la 2e édition de la journée de valorisation du patrimoine économique et du capital humain des entreprises du Val d’Oise. Les entreprises citoyennes inspirantes et engagées ouvrent leurs boîtes ! L’année dernière, près de 400 Valdoisiens ont participé à l’événement au sein des 30 entreprises inscrites à l’édition 2018.

Sous l’impulsion du réseau « Agir pour un partenariat d’expertises RH public-privé » animé par la DIRECCTE du Val-d’Oise, cette journée portes ouvertes permettra au public de visiter des entreprises de tous secteurs d’activités, d’échanger avec les salariés, les dirigeants des entreprises, de découvrir la richesse des savoir-faire économiques, de prendre des contacts, de créer des opportunités…

Une journée créatrice de richesses pour le territoire, de valeur pour les entreprises, de lien et d’opportunités pour toutes les générations !                                   

Il sera possible de visiter les entreprises C.R.E.E, FASEO, MMA, CEOBUS, MANUTAN, OCTOPEEK, SATURNE SERVICES, VALEO, CEFIVAL, AEROCLINE, TERRABIERE, AZUR TECHNOLOGIES, IDFM RADIO ENGHIEN, GROUPE ADP, MAGNUM, QUAD SERVICE, VAL-D’OISE COMMUNICATION, TRAD’INOV, S.O.E STUC & STAFF, AGSI COMPUTER, BERNARD CONTROLS, CEDRE, LABORATOIRE CERBA, AXE PME, FIMA CONSEIL, MAISON DE L’EMPLOI ROISSY PAYS DE FRANCE, MADICOB, AZUR TECHNOLOGIES… et bien d’autres.

Les entreprises participantes organiseront pour certaines des animations en interne à destination du public, comme Saturnes Services, à Taverny, qui accueillera le public de 10h à 16h pour présenter sa vision du nettoyage industriel et tertiaire aujourd’hui : un métier exigeant et passionnant, en pleine mutation qui doit respecter et préserver les enjeux humains, écologiques et économiques.

L’association d’agriculture urbaine CULTIV’TOIT sera présente pour cette journée au sein de l’entreprise, et fera, à cette occasion, une démonstration d’agriculture urbaine dans le cadre de leur projet « Ramener la nature en ville : potentialisons les toits et les espaces inexploités des entreprises pour créer des parcelles agricoles ». Une façon locale et vertueuse de remettre les entreprises au coeur du changement et des enjeux sociaux, humains et environnementaux. Un loto olfactif sera également organisé avec des plantes aromatiques et des lots à gagner !

Les élus prendront part eux aussi à cette initiative : Guillaume Vuilletet visitera l’entreprise AZUR TECHNOLOGIE dans la matinée.

L’événement sera suivi d’un déjeuner organisé par Le Parc de Saint-Ouen l’Aumône et la CPME95.

Les entreprises souhaitant participer peuvent prendre contact avec Hakim Kamouche, coordinateur de l’opération hakim.kamouche@direccte.gouv.fr ou idf-ud95.rse@direccte.gouv.fr

Block’Out n’en finit plus d’atteindre les sommets

Block’Out n’en finit plus d’atteindre les sommets

Block’Out Cergy-Pontoise est la première salle ouverte par le groupe Block’Out. Elle a inauguré le 18 avril dernier sa seconde extension : 50 blocs ouverts dans la plus grande salle d’escalade de France ! Depuis son lancement il y a 11 ans, le site cergyssois a considérablement évolué et propose désormais 2000 m2 de surface de grimpe. Une superbe réussite dont témoigne l’inauguration, qui a ressemblé les adeptes de la grimpe dans une ambiance conviviale autour d’un barbecue géant.

A l’origine du concept : Emmanuel Charruau et Arnaud Pioger sont deux anciens étudiants de l’ILEPS. Ces deux passionnés de grimpe ont l’idée de proposer en indoor de l’escalade type bloc comme à Fontainebleau, le site de référence des passionnés d’escalade. A Block Out, on pratique l’escalade sans corde, ni mousqueton ni baudrier. Il suffit d’être muni de chaussons d’escalade.

Dès son ouverture en 2008, le site séduit les amateurs et permet d’ouvrir la discipline à un public plus large. La salle offre avant tout la possibilité de pouvoir “grimper ensemble”, du débutant (dès 4 ans) jusqu’à l’expert et fédère une vraie communauté. Au concept est associé un restaurant type brasserie (burgers, pizzas, paninis…) qui permet de déjeuner ou diner sur place en profitant du spectacle. Le succès est tel que la salle de Cergy a subi depuis son ouverture deux agrandissements successifs pour devenir la plus grande salle de France, dotée d’une salle de réunion complètement relookée pour accueillir les entreprises.

Rapidement, percevant l’engouement autour du concept, les fondateurs dupliquent le modèle en ouvrant d’autres salles en France puis en développant le modèle en franchise. Aujourd’hui, pas moins de 16 salles maillent le territoire, et ce n’est pas fini ! Block’Out regroupe également une équipe de grimpeurs faisant leurs preuves dans les compétitions nationales et internationales.

www.blockout.fr