Contact Entreprises vous souhaite une très bonne année 2020

Contact Entreprises vous souhaite une très bonne année 2020

Nous y voilà. Nous abordons la décennie 2020. Nous sommes loin des années folles, marquées par la reconstruction, poussées par une forte croissance économique et un bel élan culturel. En un saut de puce, nous atterrissons 100 ans plus tard, au cœur d’une époque radicalement différente, folle elle aussi, mais à d’autres niveaux (écologique, social, économique…). Nous avons voulu faire le pont entre ces deux périodes, en consacrant notre dossier aux entreprises valdoisiennes centenaires, nées au début du siècle dernier, qui ont passé les décennies en réussissant à s’adapter aux besoins mouvants du marché. Ces belles entreprises « made in Val d’Oise » appartiennent au « patrimoine » économique de ce département. De belles découvertes et de belles histoires à lire dans le numéro qui sortira en janvier. En attendant, celui de décembre, consacré aux bonnes tables, est toujours disponible ! Toute l’équipe profite de cette nouvelle année qui débute pour vous souhaiter le meilleur, dans vos projets professionnels comme personnels. Profitez de vos proches, de vos amis, épanouissez-vous dans vos entreprises, faites du business et lisez Contact Entreprises !

 

 

 

 

L’université lance un DU Criminalistique

L’université lance un DU Criminalistique

Depuis 2018, l’université et le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale travaillent en partenariat étroit pour mener à bien le projet de création d’une Ecole dédiée aux sciences forensiques et à la Sécurité. Ce domaine regroupe l’ensemble des différentes méthodes d’analyses fondées sur les sciences afin de servir au travail d’investigation.Après le DU Analyse de documents, le DU coordinateur d’opérations de criminalistique (DU CoCrim) qui ouvrira en décembre, c’est au tour du DU Criminalistique (Bac + 3) de voir le jour. Le DU criminalistique a pour ambition de transmettre des connaissances pratiques dans ce domaine, de se documenter sur l’étude des indices, leurs interprétations scientifiques et leurs forces probantes.

La formation proposée par l’Université de Cergy-Pontoise est construite en partenariat avec le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN). Ce pôle d’expertise dédié à la criminalistique et à l’intelligence judiciaire est installé à quelques centaines de mètres du site des Chênes de l’université de Cergy-Pontoise (quartier de Cergy Préfecture).

Les matières abordées dans ce DU criminalistique constituent un socle de connaissances indispensables à celui ou à celle qui souhaite mieux connaître les techniques destinées à établir une preuve dans une enquête.

L’évolution de notre société se fait grâce aux progrès technologiques. La criminalistique n’échappe pas à ces évolutions et, de plus en plus souvent, savoir utiliser des techniques scientifiques permet de trouver l’information déterminante qui peut s’avérer être la preuve recherchée.

Cette formation est destinée à un large public : Médecins, dentistes et professionnels du secteur médical ou paramédical ; Avocats, magistrats et plus largement personnes évoluant dans le secteur de la justice ; Journalistes ; détectives-privés ; commissaires-priseurs ; notaires ; Personnels ou agents évoluant dans les secteurs bancaires, de l’assurance, de l’administration fiscale ; Personnels d’entreprises ou d’administrations évoluant dans le secteur de la sûreté, de la sécurité et de la défense ; Gendarmes, policiers (non spécialistes en criminalistique) et toute personne intéressée par la criminalistique.

Le DU criminalistique a pour ambition de permettre aux apprenants d’acquérir des connaissances pratiques dans le domaine des sciences forensiques. Elle permet de se documenter sur l’étude des indices, leurs interprétations scientifiques et leurs forces probantes.

L’équipe pédagogique, composée d’universitaires et de gendarmes, leur fournira ainsi un ensemble de connaissances constituant une approche globale de la criminalistique.

Enfin, les enseignements dispensés seront complétés par la visite de laboratoires de recherche universitaire ainsi que par une visite de l’IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale).

La préfecture va se refaire une beauté

La préfecture va se refaire une beauté

L’État a validé la rénovation thermique de Préfecture du Val d’Oise à Cergy. Près de 16 millions d’euros seront investis dans ce chantier. Les travaux débuteront fin 2020 pour s’achever fin 2023, afin d’offrir aux usagers et aux agents publics « un cadre de travail sûr, moderne et parfaitement adapté aux enjeux énergétiques des 30 prochaines années ». Le chantier passera par l’isolation thermique de son « enveloppe bâtimentaire » et le changement de ses fenêtres avec à la clef une réduction « significative » de sa facture énergétique estimée à plus de 40 % et une amélioration des conditions de travail des 800 agents du service de l’État et d’accueil du public.

Sur proposition du préfet de la région Ile-de-France et du préfet du département du Val-d’Oise, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a validé le projet de rénovation de la cité administrative de Cergy-Pontoise. Cette décision s’inscrit dans le cadre d’un programme de rénovation des cités administratives sans précédent, doté d’un milliard d’euros sur la période 2018-2022 et adopté dans la loi de finances pour 2018. La nouvelle cité offrira aux usagers et aux agents publics un cadre de travail sûr, moderne et parfaitement adapté aux enjeux énergétiques des 30 prochaines années.

La préfecture du Val-d’Oise fêtera ses cinquante ans l’an prochain : l’adaptation de ses bâtiments aux enjeux énergétiques et climatiques à venir constitue un défi majeur pour les années à venir. Mentionnée au plan local d’urbanisme comme un site patrimonial remarquable, la cité administrative de Cergy a en effet été construite en 1965, par l’architecte Henri Bernard, sous la forme d’une pyramide inversée, ce qui la rend particulièrement énergivore, comme nombre de bâtiments construits dans les années 1970.

Située à proximité du centre-ville et directement accessible en transports en commun, le site bénéficie toutefois d’un emplacement stratégique, particulièrement bien desservi pour le public et les agents, plus de 800, qui y travaillent.

Le projet de rénovation, d’un montant de plus de 16 M€, comprend d’abord la réalisation d’importants travaux de rénovation énergétique (notamment par l’isolation thermique de l’enveloppe du bâtiment et le changement des fenêtres), ce qui permettra de réduire significativement la facture énergétique des bâtiments (de plus de 40%), tout en améliorant les conditions de travail des agents et d’accueil du public.

Ce projet permettra également de rationaliser les implantations de l’Etat et de regrouper ses services, en densifiant les bâtiments, conformément aux préconisations de la politique immobilière de l’État. L’accueil de nouveaux services aujourd’hui installés dans le parc privé locatif génèrera des économies substantielles en termes de coûts de fonctionnement.

A l’issue des travaux, prévue pour la fin de l’année 2022, Cergy-Pontoise disposera d’une cité administrative concourant pleinement aux objectifs environnementaux poursuivis par l’Etat et favorisant les synergies entre services publics.

Ce projet a été labellisé par la CNIP (Conférence nationale de l’Immobilier public) puis validé par le ministre de l’action et des comptes publics. Le préfet du Val-d’Oise, la direction de l’immobilier de l’État et les chefs de services vont désormais en préciser ensemble les contours, en associant étroitement les agents et leurs représentants.

www.finances.gouv.fr

Mitsubishi soutient la team « 2 Gaz’ailles »

Mitsubishi soutient la team « 2 Gaz’ailles »

La concession Mitsubishi Rousseau organise le 18 Janvier 2019 une rencontre avec la team « 2 Gaz’ailles » qu’elle parraine pour participer à la 30e édition Rallye Aicha des Gazelles. L’équipe va évoluer à bord de son nouveau compagnon de route : le véhicule Mitsubishi L200, fourni par la concession à cet effet. Une rencontre aura lieu chez Mitsubishi Rousseau à Saint-Ouen l’Aumône, samedi prochain, de 14h à 18h, afin de faire connaitre cet évènement unique qui diffuse de belles valeurs et fait valoir le courage, la solidarité et la force des femmes. Venez les rencontrer !

A bord de ce bel engin embarquera Christelle Ferré, 40 ans, Infirmière, qui partage avec Angélique Clauzel, 39 ans, Infirmière puéricultrice, des valeurs communes telles que le dépassement de soi, le goût de l’aventure, l’optimisme et la persévérance. Amies de longue date, elles avaient l’envie profonde de prendre part à ce rallye, le seul au monde 100% féminin. En 2018, elles donnent naissance de l’association Team 2 Gaz’Ailes afin de participer à la 30e édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc du 12 au 28 mars 2020. « Toutes deux issues des métiers de soins, nous avons depuis quelques temps une même ambition, et à force de rencontres et de discussions, l’idée de travailler ensemble sur des valeurs communes s’est imposée. Notre formation d’infirmière et notre intérêt pour l’environnement, le partage, l’engagement, le bien-être des autres… nous amènent à participer au Rallye Aicha des Gazelles », expliquent les deux partenaires.

Le Rallye Aicha des Gazelles est le seul rallye-Raid-hors-piste 100% féminin au monde.Cette course, qui respecte l’environnement, rassemble chaque année depuis 1990, plus de 250 femmes de 18 à 65 ans et 33 nationalités différentes en plein désert marocain.

L’Objectif du Rallye est d’effectuer un parcours dans le désert marocain en un minimum de kilomètres avec seulement une carte et une boussole (aucun critère de vitesse n’est pris en compte dans le classement de l’événement). Le rallye se veut solidaire à travers l’association « Cœur de Gazelle », reconnue d’intérêt général. Elle s’appuie sur la force, la notoriété et les valeurs du Rallye pour se mettre au service des populations marocaines. Cœur de Gazelles est composée de 7 volets : le médical, la scolarisation, l’environnement et le développement durable, la réinsertion professionnelle des femmes, l’assistance à la vie quotidienne, et enfin l’envie de faire plaisir par la distribution de dons.

​Contact : 06 25 06 13 59

Trêve des confiseurs !

Trêve des confiseurs !

La rédaction de Contact Entreprises souhaite à tous ses lecteurs de très bonnes fêtes de fin d’année ! Nous nous retrouvons dès l’année prochaine, à partir du 6 janvier 2020, pour toujours plus d’informations économiques, avec, déjà, un numéro en préparation sur les entreprises centenaires. En attendant, profitez des bons plans « restos » de notre dernier numéro et croisons les doigts pour que chacun puisse rejoindre sans encombre sa destination de vacances et profiter d’agréables moments en famille et entre amis.  

« Réseau….lument Val d’Oisiens » : la CCI met en avant les talents

« Réseau….lument Val d’Oisiens » : la CCI met en avant les talents

De nombreuses personnalités et acteurs économiques ont participé, le 12 decembre dernier, à l’invitation de Pierre Kuchly, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie départementale du Val-d’Oise, à la Soirée des Voeux, qui se tenait dans le cadre historique du Château d’Auvers-sur-Oise, sur le thème « Réseau….lument Val d’Oisiens : le Val-d’Oise a des talents : Faisons-les connaitre et reconnaître ! »

Plusieurs intervenants ont pris la parole, des Val d’Oisiens talentueux, qui ont évoqué leur parcours remarquables comme Naoëlle d’Hainaut, chef de L’or Q’idée, le colonel Marescal, directeur de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, Sabrina Amazzough, responsable de secteur 95 du CIC Cergy Prefecture, Christophe Cuzin, Manager général accompagné de Jonathan Paredes, entraîneur et directeur technique Les Jokers de Cergy-PontoisePauline Dumail, écrivaine et créatrice de parfums et enfin, William Le Calvez, commissaire priseur et doctorat en histoire de l’art. Autant de profils variés qui incarnent la diversité des acteurs du département. La château accueillait également un véritable « Marché de Noël » ouvert aux invités.

Le président Pierre Kuchly a ensuite adressé ses vœux à l’assemblée et évoqué plusieurs actions mises en place pour toucher davantage d’entreprises et continuer à travailler en réseaux. « Nous avons créé #MA_CCI_VIENT_A_VOUS. Après Argenteuil, Bruyeres sur Oise, Gonesse et Taverny, la CCI95 se déplacera 3 fois dans le département en 2020, en commençant par le Vexin, pour aller à la rencontre de ces talents. »

Des actions menées avec détermination malgré des temps difficiles : « un budget divisé en 2 sur 4 ans, mais une équipe efficace composée de 28 élus, 14 membres associés et 50 collaborateurs. »

Pierre Kuchly a réaffirmé la volonté pour le Val d’Oise d’aller de l’avant, avec un regard qui se porte déjà « sur 2024 (JO) et 2027 (un projet sur lequel le département dans son ensemble attendait beaucoup…). Il est temps de prendre un virage. Le Val d’Oise est un territoire jeune, varié, riche, plein d’avenir. Il faut que nos entreprises soient entendues. Il faut qu’elles soient entendues avec les forces politiques et économiques et les services de l’Etat. Avec, ni devant, ni derrière, ni à côté. Il faut que désormais nous parlions dans ce département d’une seule voix.

C’est pour cette raison que j’ai pris l’initiative d’inviter, avec mes amis Présidents de la CPME95, du MEDEF95, de la FFB95 et de la CMA95, nos parlementaires et Présidents de communautés d’agglomérations à venir à la CCI pour réfléchir ensemble à une réunion, non politique, pour essayer de créer ensemble une boite à outil commune, et d’identifier les projets existants ou à venir, ainsi que les investisseurs existants ou potentiels. Cette réunion a été un succès et nous allons passer à la deuxième étape : créer un groupe de travail issu des participants à cette première réunion pour avancer maintenant dans le concret. »