Le Salon Effervescence de retour le 29 mars à Taverny !

Le Salon Effervescence de retour le 29 mars à Taverny !

Après le succès de la dernière édition qui s’est tenue en septembre à l’Hippodrome d’Enghien-Soisy, le salon Effervescence revient en force dès le 29 mars 2022 au Gymnase André Messager, rue du Chemin Vert de Boissy à Taverny. Renouvelant le principe du « speed-meeting business », cette journée permet aux acteurs économiques, issus de tous les secteurs, d’avoir des échanges riches et de faire du business. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes sur https://www.saloneffervescence.fr Attention à ceux qui souhaitent exposer, quelques jours après l’ouverture des inscriptions, près de la moitié des stands ont déjà été pris d’assaut !

Rendez-vous incontournable de l’économie et de l’innovation du territoire soutenu par la Chambre de commerce et d’industrie et la plupart des réseaux d’entreprises du Val d’Oise, le salon Effervescence est né en 2011 à l’initiative de l’ADPAVAB (Association des Entrepreneurs du Sud-Val d’Oise). L’objectif était de mettre en commun les dynamismes, de se rencontrer et de valoriser les savoir-faire de chacun.

La formule est unique : quelle que soit son secteur d’activité, sa taille et le nombre de ses collaborateurs, l’entreprise dispose d’un « mange-debout » siglé de son nom (qui lui est offert à la fin du salon). Les visiteurs sont ainsi invités à déambuler de stand en stand dans un esprit de proximité et de convivialité. Ouvert uniquement aux exposants durant la matinée pour un temps d’échanges et de mise en relation privilégiés, le salon est accessible à tous l’après-midi à partir de 14h30 et l’entrée est gratuite, mais sur inscription obligatoire.

Le succès du salon tient à sa formule. La grande convivialité de cette rencontre facilite la communication. En outre, toutes les entreprises y sont représentées de même manière, qu’il s’agisse d’une TPE ou d’un grand groupe ! Le Salon Effervescence vous permet de rencontrer plus de 250 exposants, PME/PMI du Val d’Oise, industriels ou services aux entreprises qui représenteront leurs spécialités et plus de 1000 entrepreneurs présents. Nouveau cette année : une bourse aux stages et aux alternances sera organisée durant le salon !

Adresse :

Gymnase André Messager
Rue du Chemin Vert de Boissy 95150 TAVERNY

Horaires :

  • de 11h30 à 14h30 : période réservée aux exposants, qui ont toute latitude pour échanger entre eux des informations et construire des projets. Un buffet est servi vers 12h00 aux exposants
  • de 14h30 à 17h30 : ouverture du salon aux visiteurs extérieurs
  • Après fermeture (18h00 env.) les exposants se réunissent autour d’un cocktail dînatoire – offert et de qualité !

Renseignements et inscriptions : www.saloneffervescence.fr

 

 

Fiona Lazaar contributrice active du nouveau statut pour les indépendants

Fiona Lazaar contributrice active du nouveau statut pour les indépendants

L’assemblée a adopté en début de semaine le projet de loi porté par la députée d’Argenteuil Fiona Lazaar, en faveur de l’activité indépendante avec la création d’un statut unique plus protecteur pour tous les indépendants, qui sépare le patrimoine personnel du patrimoine professionnel.  En conséquence : suppression du régime de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée, dont le succès depuis sa création en 2010 n’était pas au rendez-vous ; élargissement de l’éligibilité des indépendants à l’allocation pour les travailleurs indépendants qui permet, en cas de cessation d’activité, de continuer à bénéficier de ressources pour faciliter la reconversion et meilleur accès à la formation pour les indépendants.

“Je me réjouis tout particulièrement de l’adoption de ce texte, s’est réjouie Fiona Lazaar, m’étant investie dans les travaux de la commission spéciale chargée de l’examiner. Depuis 2003, le nombre d’indépendants a progressé 10 fois plus vite que la population salariée mais derrière ce boom du travail indépendant il y a des situations très contrastées et de vraies difficultés. C’est pourquoi je crois essentiel d’apporter plus de garanties et protections aux 3 millions de travailleurs indépendants du pays et ce texte est une nouvelle étape bienvenue après la suppression du RSI et la création de l’Allocation pour les travailleurs indépendants. Artisans, commerçants, travailleurs des plateformes… bénéficieront désormais d’un statut plus protecteur et d’un meilleur accès à la formation, deux enjeux régulièrement soulevés lors de mes échanges quotidiens avec les travailleurs indépendants du territoire d’Argenteuil et Bezons.”

Si la loi passe définitivement, en cas de difficultés professionnelles, les travailleurs indépendants devraient être un peu moins mis sous pression financièrement. Les députés ont en effet voté lundi en faveur d’un statut unique pour ces quelque trois millions de travailleurs, prévoyant notamment la protection de leur patrimoine  personnel.

Ces dispositions figurent dans le projet de loi “en faveur de l’activité professionnelle indépendante”, largement adopté dans la soirée en première lecture au Palais-Bourbon par 72 voix pour, une contre et 8 abstentions. Le Sénat l’avait examiné en octobre dernier.

Le texte, soumis à une procédure accélérée, doit maintenant faire l’objet d’une commission mixte paritaire (CMP) avec le Sénat destinée à trouver un compromis entre les versions des deux chambres, le dernier mot revenant à l’Assemblée nationale. Le gouvernement vise une adoption définitive avant la fin de la législature, pour une mise en œuvre cette année.

Le projet vise à apporter « un environnement plus juste et plus protecteur » aux indépendants, dont l’activité fait par nature face à des risques importants, renforcés actuellement par les incertitudes liées à la crise sanitaire. Les entrepreneurs individuels seraient ainsi titulaires de deux patrimoines, l’un professionnel, l’autre personnel qui serait insaisissable en cas de défaillance, alors qu’aujourd’hui seule la résidence principale est protégée.

La réforme, qui déroge au principe juridique de l’unicité des patrimoines, vise à répondre à une demande de longue date de ces travailleurs – artisans, commerçants, professionnels libéraux… Le projet prévoit également des conditions élargies d’accès à l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) afin de leur ouvrir l’assurance-chômage. Il facilite aussi la transmission de l’entreprise et simplifie le financement de la formation professionnelle.

Formation : le GARAC se dote d’une moto électrique

Formation : le GARAC se dote d’une moto électrique

Afin de répondre aux besoins des nouveaux moyens de mobilités, le Garac se dote d’une moto électrique pour sa formation motocycle avec le soutien de l’OPCO mobilité. L’école devient ainsi, l’un des premiers lycées professionnels à s’offrir une moto électrique pour répondre aux besoins du marché actuel. Le choix s’est naturellement porté sur la marque Zero Motorcycles, leader sur ce nouveau type de mobilité électrique.
De l’entretien à la réparation en passant par l’essai sur piste, la nouvelle moto sera un élément clé pour le futur des élèves du Garac. Début février, à l’occasion de la semaine de l’automobile et de la mobilité, le Garac organisera avec BikeShop92, une concession officielle Zero Motorcycles, une piste découverte avec un atelier prévention.
 
Sebbin renforce ses sites valdoisiens pour doubler sa taille d’ici 5 ans

Sebbin renforce ses sites valdoisiens pour doubler sa taille d’ici 5 ans

Le Groupe Sebbin, groupe industriel français installé à Saint-Ouen l’Aumône et Boissy l’Aillerie, développe, fabrique et commercialise depuis plus de 35 ans, des dispositifs médicaux implantables pour la chirurgie esthétique et reconstructive à destination de 60 pays (80% du CA réalisé à l’export). Sebbin a lancé un projet ambitieux d’augmentation de ses capacités industrielles et logistiques avec le soutien de France Relance pour accompagner sa forte croissance en France et à l’international et investit dans le département pour renforcer ses implantations.

Le groupe, avec ses 190 salariés en Europe, dont 150 en France, fabrique intégralement ses produits dans son usine du Val-d’Oise (Boissy l’Aillerie). Sa valeur ajoutée réside dans le travail de la silicone avec une fabrication entièrement réalisée à la main et un contrôle qualité sur 100 % de ses implants (normes ISO 9001 et 13485).

Avec le soutien de l’Etat, Sebbin poursuit et accélère son développement. Près de 2,4 millions d’€ d’investissements seront réalisés sur 2022-2023, grâce à une subvention de 500 k€ de France Relance, qui permettra 40% d’augmentation de ses capacités industrielles et logistiques. Depuis cet été, la siège est implanté sur un nouveau site de 2300 m2 à Saint Ouen l’Aumône. La capacité de la plateforme logistique a quant à elle été doublée et modernisée. Le projet repose également sur l’agrandissement et la modernisation de son site de production historique de Boissy l’Aillerie. A l’été 2022, l’automatisation de la plateforme logistique sera lancée.

Le Groupe Sebbin, présidé par Benoit Durand-Barracand, prévoit en parallèle un fort accroissement de ses effectifs pour faire face au développement rapide de ses activités, avec plusieurs emplois de cadres (commercial, export, gestion) et une quinzaine de postes d’opérateurs ou opératrices actuellement ouverts. La société a l’ambition de doubler de taille dans les cinq ans à venir, en se développant notamment sur de nouveaux marchés à l’international (Asie, Amérique du Sud, Europe Centrale et Orientale…).

Particulièrement attaché à la qualité de ses méthodes, de ses procédés de fabrication et de ses produits, le Groupe Sebbin est à la pointe de l’innovation et des technologies chirurgicales. Depuis dix ans, Sebbin a mis ainsi sur le marché, en moyenne, deux nouveaux produits par an, dans tous les domaines de la chirurgie plastique.

www.sebbin.com

Cosmeticar, le lavage auto sans eau arrive à Roissy

Cosmeticar, le lavage auto sans eau arrive à Roissy

Leader dans le lavage auto éco-responsable sans eau, CosmétiCar s’implante dans le Val d’Oise. Florin STETCO, dirigeant de l’agence de Roissy, a choisi de se lancer dans cette aventure après avoir découvert l’entrepreneuriat en franchise dans le secteur de l’automobile, séduit par cette enseigne qui prend en compte une dimension essentielle pour lui : l’écologie.

La franchise de lavage auto CosmétiCar est né en 2003. Fondé par Florian BENOIT, elle repose sur une méthode permettant d’allier écologie (250 litres d’eau économisés par rapport à un lavage auto classique), praticité et performance. Aujourd’hui, le réseau compte 100 agences en France ainsi qu’une présence à l’international (Suisse et Espagne). CosmétiCar est leader en matière de nettoyage de voiture professionnel. Tous les experts CosmétiCar sont équipés d’un matériel adapté qui respecte les normes environnementales et proposent un service complet de nettoyage auto écologique pour le lavage extérieur (carrosserie, vitres, portes, jantes…), le nettoyage intérieur (vitres, habitacle, coffre, dépoussiérage…), le déstickage publicitaire, la rénovation des sièges auto, la rénovation des optiques de phares…

« J’ai longtemps été chauffeur routier, explique Florin STETCO, j’ai traversé à peu près toute l’Europe. Ces quatre dernières années, j’étais spécialisé dans le transport de véhicules de luxe notamment entre différents pays européens. C’est un travail passionnant quand on aime conduire mais très prenant, passer des heures sur la route loin de sa famille, cela force à faire des sacrifices. Ce rythme devenait trop compliqué à gérer pour moi. Après une longue réflexion, j’ai alors eu l’idée de me lancer à mon compte et je me suis orienté vers CosmétiCar. Sur mon secteur il y a beaucoup de lavage auto dits classiques, les car wash à rouleaux. Les gens n’ont pas toujours le temps de se déplacer jusqu’aux stations de lavage auto mais ils souhaitent tout de même entretenir leur véhicule. Mon objectif est de cibler aussi bien les particuliers, les concessions et les entreprises, étant situé dans une des plus grosses zones d’activités de France. Je peux apporter un service écologique auquel les gens sont de plus en plus sensibles mais aussi pratique avec le déplacement à domicile ou au travail. »

Contact : Florin STETCO – roissy@cosmeticar.fr – 06 51 03 55 70