Bennatwins, jeune entreprise lauréate Créadie

Bennatwins, jeune entreprise lauréate Créadie

Sana Ben Zemzem et Bennatwins, son entreprise de produits du terroir tunisien (Villeron 95), sont lauréates Ile-de-France du Concours Créadie récompensée par le Prix « Rebond ». Les noms des 4 Lauréats franciliens du concours national Créadie seront officiellement annoncés ce vendredi 17 juin dans le cadre de la manifestation « Entreprendre Ici et Maintenant » organisée par l’Adie Ile-de-France au 6 quai de la Seine dans le 19ème arrondissement de Paris.

Les quatre lauréats franciliens seront cette année récompensés dans 3 catégories nationales « Jeunes », « Vitalité des territoires », « Rebond », et une catégorie régionale spécifique à l’Ile-de-France « 45 et + ». Il s’agit de :

–          Sana Ben Zemzem et Bennatwins, son entreprise de produits du terroir tunisien (Villeron 95) pour le Prix « Rebond »,

Sana fabrique et vend des produits artisanaux tunisiens. Son souhait est de mettre en valeur ces produits populaires de Tunisie en les transformant en produits de luxe. Aujourd’hui, Sana travaille avec les particuliers en faisant de la vente à domicile et de la livraison. Elle souhaite pouvoir, à l’avenir, ouvrir une chaîne de boutiques dans lesquelles elle pourra vendre ses produits tout en diversifiant son offre afin de toucher le plus de monde possible.

–          Marie-Hélène Bruneau et ses séances de médiation par l’animal (Champigny-sur-Marne 94) pour le Prix « Jeunes »,

–          M’hamed Ait Lkadi et son entreprise de réparation de scooters et vélos électriques (Paris 75) pour le Prix « Vitalité des territoires »,

–          Cécile Julvecourt et L’éléphant de porcelaine, son commerce d’épices rares, thés, miels, confitures et cosmétiques (Châtenay-Malabry 92) pour le Prix « 45 et + ».

Le Concours national Créadie a pour mission de saluer la création d’entreprise et l’entrepreneuriat qui s’exercent partout dans l’Hexagone, de valoriser et de récompenser, en autres, les entrepreneurs franciliens financés par l’Adie Ile-de-France notamment au travers d’une dotation financière individuelle de 1000 € grâce aux partenaires que sont la Banque Populaire Rives de Paris, la Bred, Azulis Capital et AG2R La Mondiale. Les 3 Lauréats Créadie Ile-de-France des catégories nationales rejoindront automatiquement le club très fermé de toutes celles et ceux qui sont désormais en lice pour les trophées nationaux Créadie dévoilés en septembre prochain.

 

 

La vidéo pendant l’IRM s’invite à l’hôpital d’Argenteuil

La vidéo pendant l’IRM s’invite à l’hôpital d’Argenteuil

C’est une nouveauté pour la prise en charge médicale pour nos jeunes patients. Pour améliorer la prise en charge hospitalière des jeunes patient, les services Pédiatrie et Radiologie de l’Hôpital d’Argenteuil ont acquis – grâce au soutien financier de leurs donateurs – un dispositif IRM permettant de visionner un contenu multimédia durant une séance d’IRM.
Un examen IRM est un examen majeur, notamment en pédiatrie, pour la détection d’une tumeur cérébrale ou pour l’exploration d’un trouble du neuro-développement. Mais pour les jeunes patients, le bruit, l’isolement et l’immobilité complète durant près de 30 min d’un IRM en font un examen particulièrement anxiogène, avec un taux d’échec important.

Aussi, pour simplifier cet examen, l’hôpital d’Argenteuil a souhaité la mise en place d’un dispositif innovant, pour construire une prise en charge optimale pour ses jeunes patients. Au-delà d’une organisation de soins plus simplifiée, l’arrivée de ce nouveau dispositif IRM au sein de l’hôpital, en janvier 2022, a permis un apaisement dans les soins délivrés et une réduction considérable de l’anxiété du jeune patient. Ce nouveau dispositif s’inscrit également dans la volonté de l’établissement de développer l’offre d’imagerie médicale sur le territoire et de répondre à une vraie problématique de soins.

D’une valeur de 35 000€, ce dispositif IRM a été généreusement financé par nos donateurs du LIONS CLUB, par l’Association du Sport et PLUS et la société GLOBAL SANTE, après un appel aux dons lancé par l’Hôpital à l’été dernier.

L’Estival de la CPME 95 : pas de trêve durant l’été

L’Estival de la CPME 95 : pas de trêve durant l’été

La CPME continue à rassembler ses adhérents pendant l’été. Voilà le programme :

3 juin 2022 : 9h30 à 12h

Découverte et sortie Vélo de Rendez vous au Café de la Paix, 11 rue du Général de Gaulle à Auvers sur Oise 

Inscription

3 juin 2022 : 12h à 14h

Déjeuner des adhérents au Café de la Paix, 11 rue du Général de Gaulle à Auvers sur Oise

Inscription

9 juin 2022 : 17h à 19h

Afterwork « Je recrute en 2022, comment faire ? » au Pitch and Putt, allée de l’Abbaye à Saint Ouen l’Aumône

Inscription

 

Contact Entreprises : Pénurie, inflation… les entreprises face à de nouveaux défis

Contact Entreprises : Pénurie, inflation… les entreprises face à de nouveaux défis

Nous vivons une époque complexe… Depuis quelques mois, les entreprises sont nombreuses à être impactées par les pénuries et les hausses de prix, dans tous les domaines et dans tous les secteurs. Il n’y a pas une cause, mais un ensemble de facteurs, qui engendre des répercutions en cascade. Si le porte-monnaie du consommateur fait office de baromètre, les entreprises sont elles aussi en première ligne et contraintes de trouver des parades pour s’adapter. La rédaction a interrogé des dirigeants d’horizons divers pour mieux comprendre leurs problématiques au quotidien. Bâtiment, industrie, automobile, imprimeurs, acteurs du monde agricole… : personne n’échappe au vent inflationniste qui souffle sur notre économie mondialisée. A lire également dans ce numéro les portraits de la SICAE Vallée du Sausseron et de Julien et Pascaline Della Negra (Spirit Développement). Bonne lecture à tous !

Pour accéder au journal en téléchargement, cliquez sur ce lien :

https://www.contact-entreprises.net/wp-content/uploads/2022/05/Contact176.pdf

Des actionneurs nouvelle génération chez Collins Aerospace

Des actionneurs nouvelle génération chez Collins Aerospace

Collins Aerospace se lance en France dans les actionneurs de vol électriques. Le groupe américain investit 18 millions de dollars dans ce projet. Cette ingénierie sera réalisée par les sites de Saint-Ouen-l’Aumône et de Saint-Marcel (Eure).

L’enjeu est de remplacer par une puissance électrique la puissance hydraulique de ces actionneurs. Il s’agit aujourd’hui de vérins hydrauliques qui « actionnent » les commandes de vol pour permettre à l’appareil de s’orienter dans l’espace, dans toutes les phases de vol : décollage, montée, croisière, descente, atterrissage. Sur un avion moyen-courrier, on compte une vingtaine d’actionneurs, situés dans les ailerons et l’empennage arrière.Collins Aerospace va investir 18 millions de dollars (16,4 millions d’euros) sur quatre ans dans ce projet, dont la moitié sera financée par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) dans le cadre de France Relance.

Les technologies mises au point pour ces actionneurs électriques vont entraîner l’élimination de multiples pièces hydrauliques et mécaniques. Il va en résulter un actionneur plus petit, avec un gain de poids évalué à environ 500 kilos sur l’ensemble de l’avion, contribuant à l’allègement de la structure et à une baisse de la consommation de carburant. Sur les sites de Saint-Ouen-l’Aumône et Saint-Marcel, la mutation vers l’actionneur électrique va entraîner un redéploiement des compétences, mais pas de suppressions de postes, assure la direction.

www.collinsaerospace.com

L’ancien site de Nielsen en pleine refonte

L’ancien site de Nielsen en pleine refonte

Nielsen France (500 personnes), parti de Cergy pour emménager à Bezons, avait laissé vacant depuis 2019 ses vastes locaux de 28 000 m2, devenus vétustes. Le promoteur Cardinal Campus, spécialisé dans les résidences étudiantes, s’est finalement porté acquéreur de ce site, historiquement occupé par le groupe leader en études de la consommation et de la distribution.

C’est un ensemble de quatre bâtiments entourant un parc arboré qui sortira de terre d’ici à fin 2024, sur la parcelle située entre l’avenue des 3 Fontaines et le boulevard du Port à Cergy. Après l’étape du désamiantage, la déconstruction de l’immeuble Nielsen devrait être achevée fin juin. Les travaux de construction de deux résidences étudiantes débuteront en mai, avec pour objectif une mise en service pour la rentrée universitaire 2024. Une offre de logements en accession et des bureaux verront également le jour. Un immeuble de près de 6 000 m² sur 6 niveaux, dédiés à l’accueil d’activités tertiaires, est au programme. Les travaux de construction devraient s’échelonner entre l’été 2022 et fin 2024-début 2025.