Elections Chambre de métiers : La liste Fiers d’être Artisans 95 élue

Elections Chambre de métiers : La liste Fiers d’être Artisans 95 élue

Les résultats sont tombés hier soir. La liste Fiers d’être artisans 95 a été plébiscitée par les artisans votants lors des élections de la CMA 95. Michel Alexeef, tête de liste, a porté avec énergie cette campagne, entouré par toute son équipe et soutenu par l’ensemble des acteurs et partenaires (CPME 95, FFB 95…). Si la victoire est acquise dans le 95, est l’est aussi dans toute l’Ile de France, où Fiers d’être artisans a remporté l’ensemble des suffrages. L’installation de la nouvelle équipe à la CMA 95 sera effective dans les prochaines semaines. Michel Alexeef en prendra la présidence et succèdera à Jean-Louis Orain. Portrait à découvrir dans le prochain numéro de Contact Entreprises.

Elections consulaires : Pierre Kuchly tête de liste pour la CCI 95

Elections consulaires : Pierre Kuchly tête de liste pour la CCI 95

En tant qu’institution démocratique, la CCI renouvelle son assemblée en novembre prochain. Du 27 octobre au 9 novembre 2021, les dirigeants sont appelés à élire, exclusivement par Internet, des chefs d’entreprise et cadres dirigeants du commerce, de l’industrie et des services pour les représenter en Val d’Oise et en Île-de-France. La campagne est officiellement ouverte. Pierre Kuchly, actuel président de la CCI 95 est tête de liste d’“Ensemble pour le Val d’Oise” (liste d’Union Medef, CPME et Indépendants). Il appelle les chefs d’entreprise à voter massivement pour assurer une représentativité optimale de la CCI et peser davantage auprès des pouvoirs publics.

Il n’a de cesse de le marteler : “Allez voter ! » Pierre Kuchly ne cache pas son inquiétude quant au risque d’un taux de participation très faible. Depuis une dizaine d’années, les résultats des élections dans les réseaux consulaires affichent une nette baisse du taux de participation, passée sous la barre des 20 % en 2010, puis sous la barre des 10% en 2016. Une crainte pour la légitimité et la crédibilité des CCI. « Il est vrai que dans le département, la liste d’Union Medef, CPME et Indépendants que je représente, largement renouvelée et féminisée, est la seule liste complète à se présenter. Nous avons, en face, 5 candidats sur une liste incomplète. Pour autant, il ne faut pas négliger l’intérêt de ce vote : celui de la représentativité ! Nous avons fait énormément pour les entreprises durant la crise sanitaire. La mobilisation a permis de répondre à des milliers de demandes de reports d’échéances, d’aider aux montages de dossiers pour les PGE… et tant d’autres choses. Le job a été fait ! Il serait vraiment décevant de ne pas le ressentir au niveau de la participation des dirigeants. Et pour leur faciliter la tâche, les procédures de vote sont pour la première fois exclusivement électroniques, donc grandement simplifiées !”

Sur le terrain, ouvert et communicant, Pierre Kuchly ne ménage pas ses efforts depuis son arrivée à la présidence de la CCI en 2018. L’ancien président de la CPME 95 s’est tout de suite mis au travail pour re-dynamiser l’institution et lui donner un maximum de visibilité. Sur tous les fronts, la stratégie s’est avérée payante. “La CCI Val d’Oise bouge ! Nous avons pris une part active dans le cadre du plan Val d’Oise pour le développement du territoire. Par ailleurs, nous sommes fiers d’avoir permis à 800 entreprises d’être labellisées Made In Val d’Oise depuis le lancement de cette initiative et d’avoir pris une part active dans l’organisation de la 8e édition du salon Effervescence, qui a rassemblé par moins de 1200 personnes. Outre son rôle administratif, il faut souligner que la CCI joue un vrai rôle politique, très présente, grâce à ses élus bénévoles, et largement consultée par les pouvoirs publics locaux.”

 

Pour en savoir plus : www.ensemble-pour-nos-territoires.fr

Votez : www.jevote.cci.com

 

 

Un nouveau campus pour ESIEE-IT et Sup de Vente | Essym

Un nouveau campus pour ESIEE-IT et Sup de Vente | Essym

Le nouveau campus de la CCI Paris Ile-de-France situé à Pontoise a été inauguré ce mardi. Ce bâtiment accueille la majorité des élèves d’ESIEE-IT, l’école d’ingénieurs et de l’expertise numérique, ainsi qu’une partie des formations dispensées par Sup de Vente | Essym. Avec ce projet, la CCI Paris Ile-de-France poursuit sa stratégie d’investissement au profit du développement de ses écoles. La construction et l’aménagement de ce bâtiment ultra-moderne de 6 000 m2, pour un montant de 23,5 millions d’euros, témoignent de son engagement en faveur de filières porteuses d’avenir (transformation numérique, informatique, commerce, sécurité…).

Pour financer ce projet, la CCI Paris Ile-de-France bénéficie du soutien de l’Etat grâce au programme d’investissement d’avenir à hauteur de 7,5 millions d’euros, 7,3 millions d’euros (auxquels s’ajoutent 1,2 M€ pour les équipements du nouveau bâtiment) pour la Région Ile-de-France, 2 millions d’euros du Département du Val-d’Oise et 2 millions d’euros de la Communauté d’agglomération de Cergy- Pontoise. La CCI Paris Ile-de-France apporte quant à elle un montant de 4,7 millions d’euros.

Près de 1 500 étudiants sont présents sur ce campus, dont 600 apprentis de Sup de Vente | Essym et près de 900 étudiants d’ESIEE-IT. Pensé pour eux, le bâtiment propose des équipements intelligents et des espaces de travail adaptés aux modalités pédagogiques interactives. Côté encadrants, des enseignants-chercheurs d’ESIEE-IT y développent leurs activités avec d’autres établissements au sein des laboratoires de recherche.

La finalisation de ce projet d’envergure va permettre à la fois d’offrir des conditions d’études et de vie optimales aux étudiants et de continuer à développer la formation en apprentissage, voie de réussite incontestable que la CCI promeut et valorise auprès des jeunes et des entreprises.

________________________________________________________________

A propos d’ESIEE-IT

ESIEE-IT, école d’ingénieurs et de l’expertise numérique, propose un ensemble de cursus de haut niveau dans 5 domaines : Informatique ; Robotique / Electronique ; Smart & Green Building / Domotique ; Transformation numérique ; et Coding. Grâce à la parfaite adéquation entre la formation dispensée et les besoins des entreprises, elle délivre à ses apprentis des savoirs opérationnels en phase avec les réalités. Elle offre ainsi aux entreprises un vivier de professionnels capables d’accompagner ladynamique du numérique avec audace, ingéniosité et agilité. L’organisation des projets en mode agile assure à ses diplômés une excellente aptitude au travail en équipe, à l’adaptation, à la vitesse et à l’anticipation dans la prise en compte du besoin client.

A propos de Sup de Vente | Essym

Sup de Vente | Essym forme des professionnels responsables et performants aux métiers commerciaux, du management, de la gestion, des ressources humaines et de la qualité, sécurité, environnement, et contribue ainsi à la réussite des entreprises. L’accompagnement des étudiants et des entreprises dans des formations d’excellence en apprentissage avec une pédagogie stimulante, une dimension humaine et une éthique font la différence. 600 apprentis sont en formation Bac+2 à Bac+5 sur le campus de Pontoise.

Holiday Inn arrive à Roissy

Holiday Inn arrive à Roissy

HPVA, spécialiste de l’investissement, du développement et de la gestion hôtelière a décidé de s’agrandir avec la création d’un nouvel hôtel à Roissy Charles de Gaulle. 

Le groupe HPVA, créé en 2013, poursuit son expansion et gère aujourd’hui un portefeuille de 20 hôtels ainsi que 4 hôtels en développement sous des marques internationales ou indépendantes. Le groupe IHG Hotels & Resorts, quant à lui, compte 16 marques et plus de 6 000 hôtels dans le monde.

Ce nouvel hôtel accueillera une clientèle mixte : d’affaires, de compagnies aériennes et de tourisme loisir, et bénéficiera d’un emplacement stratégique, au cœur de l’activités de Roissy CDG et à seulement 30 minutes de Paris.

Le futur hôtel 4 étoiles de 250 chambres sera sous l’enseigne Holiday Inn, et proposera à ses clients un vaste lobby, un restaurant de plus de 120 couverts, une terrasse plein sud, une salle de fitness, ainsi qu’une offre de séminaires avec huit salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes.

Le nouvel établissement Holiday Inn sera dirigé par Mme Laure-Hélène ROBERTET, experte de l’hôtellerie 4 étoiles et de la zone de Roissy CDG.

Station Numixs : décollage des travaux à Sarcelles

Station Numixs : décollage des travaux à Sarcelles

La construction de la Station Numixs, la maison du numérique de la communauté d’agglomération a démarré la semaine passée avec la pause de la première pierre ! Cet équipement phare du territoire dont le nom a été choisi pour numérique et mixités sera un lieu d’innovation ouvert pour les étudiants, les porteurs de projets et les startups. Il ouvrira ses portes fin 2023.

La Maison du Numérique est le projet-phare de la stratégie de développement économique local et d’inclusion sociale autour de la création numérique. Le lieu sera dédié à la « mise en réseau de tous les acteurs du territoire pour sensibiliser et former, favoriser les synergies, renforcer les dynamiques d’intelligence collective et l’innovation ouverte ». Le projet est porté par la collectivité en lien avec CY Cergy Paris Université et l’IUT de Sarcelles.

Il accueillera des espaces à destination des jeunes entrepreneurs (espace de coworking, Incubateur NumixsFaclab® Numixs, bureaux…), des formations à destination de personnes éloignées de l’emploi, d’artisans et commerçants souhaitant réaliser la transition numérique de leur activité mais aussi de l’ensemble des habitants et citoyens qui désirent se former et s’impliquer dans des projets. Le bâtiment sera conçu à l’image de la ville de demain : écologiquement performant, modulaire et ingénieux, connecté, plurifonctionnel et accueillant. cet équipement à 9 millions d’euros est subventionné par le Fonds européen pour le développement régional, l’État (dans le cadre du plan France relance), la région Ile-de-France et le conseil départemental du Val-d’Oise.

La Maison du Numérique jouera un rôle central pourdévelopper de nouveaux services, impulser l’entrepreneuriat numérique et œuvrer à la montée en compétences numériques des entreprises. Elle s’appuiera pour cela sur des relais présents sur l’ensemble du territoire appelés « Numixs Labs ». Ils permettront de relayer l’information/formation au plus près des entreprises et des habitants, au sein de certains équipements, comme les médiathèques par exemple.

Elle se matérialisera par un bâtiment circulaire situé à Sarcelles à côté de l’IUT de CY Cergy Paris Université, avec une surface utile de 2 550 m² et se composera de nombreux espaces de vie :

  • Espace co-working : 260 m² / L’Incubateur Numixs, qui propose un dispositif d’incubation pour les start-ups en s’appuyant sur des secteurs à enjeux pour lesquels il existe sur le territoire un marché « potentiel » pour tester et développer les services et produits.
  • Bureaux : 528 m² de surfaces différentes allant de 20 m² pour les surfaces plus petites jusqu’à 100 m² pour les plus grandes permettant ainsi d’offrir une offre adaptée aux entreprises de croissance.
  • Des espaces détente (cuisine, tisanerie, relaxation…)
  • Le FacLab® Numixs, (FabLab : contraction de l’anglais fabrication laboratory) un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils pour la conception et la réalisation d’objets.
  • Une salle immersive est une salle de visualisation 3D qui respecte trois fondamentaux : l’immersion, l’interaction et le réalisme
  • Des salles de formation
  • Un auditorium de 80 places avec espace traiteur
  • Un espace traiteur/café
  • Des espaces administratifs, logistiques et techniques

*sources Roissy Pays de France

Plantfarm : investissez dans les plantes !

Plantfarm : investissez dans les plantes !

Faire du business dans le domaine des plantes, un phénomène en vogue ! Plantfarm, la première plateforme de crowdgrowing francophone permettant de connecter le public à des producteurs de plantes en recherche de financement, est née à Argenteuil.

Plantfarm est une plateforme de crowdgrowing qui connecte le public avec des producteurs de plantes en recherche de financement. Ce site web donne l’opportunité de gagner de l’argent en aidant de petits producteurs de plantes à grandir et à améliorer leurs productions. Le but du projet est de créer une grande plateforme européenne avec un grand choix de plantes pour que chacun puisse devenir producteur de plantes sur Internet et aider les petites productions. Ce projet est le premier en francophonie à proposer du crowdgrowing sur les producteurs de plantes. L’offre est simple : Vous commandez une plante sur le site. À la date du semis, celle-ci est plantée et grandit.Une fois la période de pousse et de floraison terminées, les plantes sont récoltées et vendues. Vous recevez une plus-value.

« Nous voyons Plantfarm comme une solution simple pour démarrer une affaire rentable dans la production de plantes, qui permet de devenir producteur de plantes sur Internet sans champs à cultiver, sans endettement et sans les risques liés à la création d’une entreprise !, précise Guillaume Thuillet, le fondateur.

Comment ça fonctionne ?

L’investisseur choisit sur le site quelle plante il souhaite cultiver, puis il choisit combien il veut en avoir. Les partenaires de Plantfarm cultivent ensuite les plantes. Les investisseurs obtiennent du profit en quatre mois ! Les risques pour l’investisseur sont minimes. Plantfarm les estiment à 1 % (catastrophes naturelles ou actions gouvernementales/militaires). Pour tout le reste, la plateforme garantit que les plantes des investisseurs donnent une récolte qui sera vendue.

Quelle rentabilité ?

À partir du moment où simplement quelques plantes démarrent leurs semis et que des internautes ont passé commande, le projet devient immédiatement rentable quelques mois plus tard. Les revenus seront générés par les ventes des récoltes. Le réseau se développe via l’intérêt constant pour le crowdgrowing, ainsi que par le bouche à oreilles. Plantfarm a pour but de devenir une super plateforme. La priorité est donnée au développement, afin que les internautes puissent avoir des plantes à commander. Dans un deuxième temps, les fonds seront utilisés pour le marketing, afin que de plus en plus de monde puisse connaître ce système.

Investir dans une parcelle de terrain

Plantfarm propose aux investisseurs de louer une parcelle à partir de 51,00 € et de recevoir l’argent de la vente quelques mois après. Le renouvellement de la parcelle est automatique afin que l’investisseur puisse bénéficier d’un revenu régulier. Les semis se font tous les lundis. La rentabilité est estimée de 11 % à 33 % minimum. Plus la durée de la location de la parcelle est longue, plus la rentabilité pour l’investisseur est élevée. Le nombre de parcelles à louer est illimité.

Pour en savoir plus

Site web Plantfarm : https://plantfarm.eu/fr/

Page web Boutique Plantfarm : https://plantfarm.eu/boutique/

Facebook : https://www.facebook.com/nokenchain